A70_Worse_Over_Time

Le rhumatisme psoriasique peut-il s’aggraver au fil du temps s’il n’est pas traité?

Douleurs articulaires

Synopsis

Oui. S’il n’est pas traité, le rhumatisme psoriasique peut s’aggraver au fil du temps et causer des déformations et des incapacités permanentes. Si un omnipraticien ou un dermatologue soupçonne l’apparition d’un rhumatisme psoriasique, il orientera la personne touchée vers un rhumatologue qui sera en mesure de confirmer le diagnostic. Jusqu’à 35 % des personnes atteintes de psoriasis finissent par souffrir de rhumatisme psoriasique.

Pour en savoir plus

Les articulations douloureuses peuvent cacher autre chose

Je veux savoir de quoi il s'agit

Réponses d'experts

Dr Marc Bourcier:

Absolument. Il est important de se rappeler qu’entre 25 et 35 % des personnes atteintes de psoriasis finiront par souffrir également de rhumatisme psoriasique. En général, le rhumatisme psoriasique commence à se manifester 10 ans après le psoriasis, mais peut apparaître jusqu’à 30 ans après chez certaines personnes. Dans de rares cas, le rhumatisme psoriasique survient avant le psoriasis.

Étant donné que le rhumatisme psoriasique peut causer des déformations et des incapacités permanentes, il est important de le traiter. Les rhumatologues veulent examiner les gens le plus rapidement possible, car certaines lésions irréversibles peuvent survenir dès six mois après les premières manifestations de la maladie. Ces lésions sont souvent visibles sur les radiographies.

Lorsque nous rencontrons des personnes atteintes de psoriasis, nous sommes à l’affût des signes et des symptômes du rhumatisme psoriasique. Toutefois, les douleurs articulaires n’ont souvent absolument aucun lien avec la maladie. Presque tout le monde présente des douleurs articulaires quelconques à un moment ou à un autre. Les dermatologues peuvent utiliser des questionnaires pour déterminer s’il s’agit ou non de rhumatisme psoriasique. Lorsque la maladie est présente, nous adressons les personnes en question à un rhumatologue.

Lorsqu’un traitement est efficace, il peut soulager les symptômes et stopper la détérioration des articulations.

Pour en savoir plus
Sandra Walsh:

Oui, le rhumatisme psoriasique peut certainement s’aggraver s’il n’est pas traité. Il est recommandé de consulter un rhumatologue si vous présentez des symptômes de la maladie. Le rhumatologue se spécialise dans l’interprétation des radiographies et des autres images des articulations et remarque des signes subtils de la maladie qui peuvent échapper aux radiologues. Il demande également des analyses sanguines qui peuvent aider à confirmer le diagnostic et contribuer à prédire le degré d’agressivité de la maladie. De plus, il existe d’autres facteurs qui peuvent donner au rhumatologue une meilleure idée de la façon de traiter votre maladie comme le nombre d’articulations touchées, la quantité de lésions articulaires et votre réponse aux traitements antérieurs. Quelques études de recherche ont permis de montrer que l’évolution du rhumatisme psoriasique est moindre chez les personnes atteintes de la maladie qui consultent rapidement un rhumatologue.

Il est possible d’obtenir une rémission caractérisée par une absence totale d’inflammation articulaire évolutive. Dans le cadre d’une étude de recherche, on a constaté que 18 % de 391 personnes atteintes de rhumatisme psoriasique ont obtenu une rémission et que chez la moitié de ce nombre, la rémission s’est maintenue sans médicaments pendant une période moyenne de deux ans et demi. J’ai eu l’occasion de voir cette situation dans ma pratique. Quelques personnes m’ont dit qu’elles ne souffraient plus de rhumatisme psoriasique évolutif parce qu’elles n’éprouvaient pas de symptômes depuis des années. En général, les gens présentent une récurrence de la maladie après quelques mois et doivent donc continuer à prendre leurs médicaments. Parfois, le nombre de médicaments à prendre est moindre ou la dose à administrer est réduite selon le médicament. Je rencontre également des gens qui croient que leur maladie articulaire n’est pas un problème. Toutefois, lorsqu’ils commencent à prendre un médicament qui soulage leurs symptômes articulaires, ils se rendent compte de l’effet qu’avait leur maladie articulaire sur tous les aspects de leur vie.

Une des rhumatologues qui collabore avec nous croit si fermement aux bienfaits d’un diagnostic précoce chez les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique qu’elle mène actuellement une étude de recherche pour en montrer l’importance. La recherche est un excellent rappel pour les professionnels de la santé de rester à l’affût du rhumatisme psoriasique et d’orienter les gens vers un rhumatologue, car environ 85 % des personnes atteintes de la maladie souffrent d’abord de psoriasis. Je sais que votre dermatologue et votre omnipraticien sont occupés, mais il est important de leur parler de vos problèmes articulaires et de leur demander s’il convient de consulter un rhumatologue.

Pour en savoir plus
Simmie Smith:

Oui, si l’inflammation n’est pas traitée, elle peut se propager, ce qui pourrait entraîner de la douleur dans d’autres articulations et réduire votre mobilité. Si vous ne recevez pas de traitement, vous vous exposez également au risque de voir apparaître des déformations irréversibles. Le fait d’ignorer vos douleurs articulaires ne fera qu’accroître votre fatigue, car votre organisme travaille fort pour composer avec l’inflammation.

Je suis très chanceuse de ne pas avoir de lésions articulaires permanentes. J’attribue ce résultat à ma persistance : j’ai collaboré avec mon médecin pour trouver le bon médicament qui a permis de réduire mon inflammation articulaire.

Il m’a fallu plus de huit mois pour trouver le bon traitement par essais et erreurs. J’ai appris qu’un traitement qui est efficace pour une personne souffrant de la maladie ne l’est pas nécessairement pour une autre. Le plan de traitement doit être personnalisé.

Bien sûr, je vis toujours avec la crainte que les traitements cesseront d’être efficaces. Toutefois, je suis également assez optimiste, car je sais que de plus en plus de possibilités de traitement s’offrent à ceux d’entre nous qui cherchent à prendre en charge la maladie. 

Pour en savoir plus

Les articulations douloureuses peuvent cacher autre chose

Je veux savoir de quoi il s'agit