A56_Tests

Est-il vrai qu’il n’existe aucun test permettant de diagnostiquer le rhumatisme psoriasique?

Douleurs articulaires

Synopsis

Oui, il est vrai qu’il n’existe aucun test permettant de diagnostiquer le rhumatisme psoriasique. Il s’agit cependant d’une maladie très réelle, et des médecins spécialistes (rhumatologues et dermatologues) peuvent déceler des signes permettant d’affirmer qu’une personne en souffre ou non. Si vous avez déjà reçu un diagnostic de psoriasis, sachez que vous êtes plus susceptible que le reste de la population d’être atteint de rhumatisme psoriasique. (Consultez la réponse à la question Les personnes atteintes de psoriasis sont-elles plus susceptibles de souffrir de rhumatisme psoriasique?) Il est important de trouver un traitement pour soulager le rhumatisme psoriasique, car cette maladie peut grandement nuire à la qualité de vie.

Pour en savoir plus

Les articulations douloureuses peuvent cacher autre chose

Je veux savoir de quoi il s'agit

Réponses d'experts

Dr Marc Bourcier:

La réponse est oui; il est vrai qu’il n’existe aucun test permettant de diagnostiquer le rhumatisme psoriasique. Dans le cas du diabète, par exemple, une analyse sanguine permet d’établir si une personne est atteinte de la maladie. Ce n’est pas possible pour l’arthrite. Cependant, il existe des critères diagnostiques qui nous mettront la puce à l’oreille et nous feront soupçonner que nous avons affaire à un rhumatisme psoriasique, notamment l’examen physique, ainsi que les résultats d’analyses sanguines et de radiographie. C’est pourquoi nous travaillons souvent en collaboration avec des rhumatologues lorsque nous sommes face à un cas de rhumatisme psoriasique. Il n’est toutefois pas toujours évident de confirmer qu’une personne est vraiment atteinte de cette affection.

Nous savons déjà qu’environ le tiers des personnes atteintes de psoriasis présenteront une forme particulière d’arthrite appelée rhumatisme psoriasique. (Consultez la réponse à la question Les personnes atteintes de psoriasis sont-elles plus susceptibles de souffrir de rhumatisme psoriasique?)

Si une personne atteinte de psoriasis présente des problèmes d’articulations importants, la consultation d’un rhumatologue aidera à déterminer la nature des symptômes articulaires. Les personnes aux prises avec le psoriasis peuvent également présenter d’autres formes d’arthrite, comme l’arthrose. Il n’est pas rare que certaines personnes souffrent de plus de deux types d’arthrite.

Pour en savoir plus
Andrew Gosse:

Oui, c’est bien vrai. Aucun test sanguin ni aucun outil de mesure objectif ne permettent d’établir avec certitude si vous souffrez de rhumatisme psoriasique ou non.

Je sais que les dermatologues et les rhumatologues travaillent en étroite collaboration pour élaborer des protocoles et des outils qui permettront de dépister plus efficacement le rhumatisme psoriasique. Dans l’ensemble, les connaissances entourant les maladies auto-immunes ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies, et les chercheurs médicaux se rapprochent du moment où ils mettront au point des tests permettant de diagnostiquer le psoriasis et le rhumatisme psoriasique.

Pour en savoir plus
Sandra Walsh:

Il est vrai qu’il n’existe aucun test permettant de confirmer le rhumatisme psoriasique. Le rhumatologue, qui se spécialise dans les maladies qui affectent les tissus conjonctifs comme les articulations et les tendons, pose le diagnostic de rhumatisme psoriasique en se fondant sur une évaluation des signes et des symptômes qui satisfont à un certain nombre de critères caractérisant la maladie. D’abord, la personne doit présenter des signes d’atteinte articulaire inflammatoire (douleur ou enflure d’une articulation, de la colonne vertébrale ou de l’endroit où un tendon se fixe à un os). Une fois ces signes décelés, il faut procéder à des radiographies et à des tests sanguins. Leurs résultats seront analysés par le rhumatologue afin de déterminer si l’état de la personne satisfait à trois des critères ci-dessous, ce qui, le cas échéant, confirmera le diagnostic de rhumatisme psoriasique :

  1. La personne est actuellement atteinte de psoriasis, a déjà reçu un diagnostic de psoriasis par un médecin qualifié ou a un parent du premier ou du deuxième degré qui est atteint de psoriasis.
  2. La personne présente un psoriasis qui touche les ongles.
  3. Le test sanguin permettant de déceler le facteur rhumatoïde s’est révélé négatif (il s’agit d’un indicateur de la polyarthrite rhumatoïde).
  4. La personne présente de l’enflure touchant un doigt ou un orteil entier (dactylite) ou des antécédents de cette atteinte confirmés par un rhumatologue.
  5. Formation de nouveau tissu osseux autour d’une articulation visible à la radiographie.

 

Si vous êtes atteint de psoriasis, je vous conseille de ne pas présumer que les maux et les douleurs que vous ressentez dans les articulations ou au dos sont normaux ou causés par le vieillissement. Si vous ressentez de la douleur dans les articulations ou si celles-ci sont enflées, si un de vos doigts ou orteils est enflé ou si vous vous sentez raide longtemps le matin, parlez-en à votre médecin. Vous pourriez souffrir de rhumatisme psoriasique qui, s’il n’est pas traité, peut entraîner des lésions aux articulations.

Pour en savoir plus

Les articulations douloureuses peuvent cacher autre chose

Je veux savoir de quoi il s'agit